Les galères du code de la route

Les mésaventures pour passer son permis B sont nombreuses. Pour vous éviter de commettre les mêmes erreurs ou d’être confronté à des situations gênantes, nous confrontons des témoignages de « galères » pour le permis avec nos conseils pour mettre vos chances de votre côté dans votre formation. Aujourd’hui, c’est Audrey, 23 ans qui vient de Bordeaux qui témoigne.

Audrey, 23 ans.

Je me suis inscrite pour la première fois en auto-école à 17ans. J’étais au lycée, en 1ère ES et je passais pas mal de temps sur mes cours et avec mes amis, du coup je n’étais pas très assidue pour les révisions du code. En plus, à l’époque, la révision du code en ligne n’étais pas encore très démocratisée ou populaire. Je devais donc me plier au horaires des agences pour pouvoir réviser. J’ai eu le code du premier coup tout de même après m’être entraîné intensivement l’été de mes 18 ans.
J’ai déménagé de la maison familiale pour faire mes études dans une autre ville, et pour gagner du temps j’ai choisi de ne pas faire la conduite accompagnée mais la formation classique. Après avoir changé d’auto école (car de ville), on m’a annoncé 23h de conduite, j’en ai finalement fait 30, et le jour du permis, le stress complet et je l’ai raté…
J’ai ensuite fait une nouvelle tentative, donc payé une nouvelle fois et de nouveau l’échec, du coup cette fois je tente avec une auto-école en ligne, moins chère et où on ne me convaincra pas de prendre une formule classique plutôt que supervisée. Plus de 6 ans depuis que je me suis inscrite, j’ai dû repasser le code, cette fois avec les méthodes en ligne ça ne m’a pris qu’un mois. Une sacrée galère !

Nos conseils

Audrey a commis deux principales erreurs :
– Mettre du temps à passer le code
Quand on pense à s’inscrire tôt, même si c’est pénible, passer le code le plus vite possible est une libération, vous pourrez ensuite vous concentrer sur la conduite. De plus aujourd’hui des méthodes d’apprentissage en ligne, à prix vraiment raisonnables sont disponibles. De plus avec la réforme du code en 2016, vous pouvez vous inscrire vous-même, sans passer par une auto-école, cela coûte 30€ seulement.
– Ne pas choisir la conduite accompagnée
Audrey n’a pas choisi la conduite accompagnée car elle avait déménagé, si elle avait passé le code plus tôt elle aurait pu le faire avant de passer son bac. Elle aurait pu choisir de la faire quand même, aurait eu les 20h de conduite obligatoires et aurait pu conduire pendant un an avec ses parents. Le taux de réussite de la conduite AAC est bien plus élevé que celui de la formation classique. Le coût final de cette formation est souvent en définitive moins cher que celui d’une formation classique.

En outre, pour passer le permis rapidement et sans encombres, ne pensez pas à prendre des raccourcis, ils seront en théorie plus pratiques mais ne vous permettront pas forcément d’être prêt le jour J.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *